rembourser


rembourser

rembourser [ rɑ̃burse ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1444; de re- et embourser « mettre dans une bourse », de 1. bourse
1Rendre à une personne physique ou morale (l'argent qu'elle a consenti à avancer). Rembourser une somme d'argent à un prêteur. rendre. Rembourser une avance, un emprunt.
Donner à qqn une somme équivalant à l'avance qu'il a faite pour (qqch.). La Sécurité sociale rembourse certains médicaments à 70%. Se faire rembourser les frais professionnels par son entreprise.
Rendre l'argent perçu lors de la vente de (qqch.). Les billets de loterie se terminant par un 8 sont remboursés. Remboursez (le prix des places) !,cri de mécontentement, à un mauvais spectacle.
2Faire rentrer (qqn) dans ses débours; rendre à (qqn). Rembourser qqn de ses dépenses, de ses frais ( défrayer) , de ses avances. Rembourser tous ses créanciers, les désintéresser. « c'est Flora qui paie [...] je la rembourserai à Paris » (Sollers). P. p. adj. Satisfait ou remboursé (formule employée dans le commerce).
⊗ CONTR. Débourser, emprunter.

rembourser verbe transitif (ancien français embourser, de bourse) Rendre à quelqu'un l'argent emprunté : Il m'a remboursé mes 100 francs. Rendre à quelqu'un l'argent qu'il a déboursé : Rembourser un chercheur de ses frais de mission.rembourser (expressions) verbe transitif (ancien français embourser, de bourse) Remboursez !, cri de mécontentement de spectateurs quand le spectacle est mauvais. ● rembourser (synonymes) verbe transitif (ancien français embourser, de bourse) Rendre à quelqu'un l'argent emprunté
Synonymes :
Contraires :
- prêter
Rendre à quelqu'un l'argent qu'il a déboursé
Synonymes :
Contraires :
- débourser

rembourser
v. tr. Rendre à (qqn) (l'argent qu'il a déboursé ou avancé). Rembourser un emprunt. Rembourser qqn de ses frais.
|| v. Pron. Rentrer dans ses débours.

⇒REMBOURSER, verbe trans.
A. — Qqn1 rembourse qqc.1 (à qqn2)
1. a) ) Rendre (à une personne ou à un organisme) une somme qui a été avancée ou déboursée, payer une somme due. Rembourser une avance, un cautionnement, une créance, une dette, une hypothèque; rembourser un capital; rembourser des dépenses, des frais, des prestations. Tout propriétaire joignant un mur, a (...) la faculté de le rendre mitoyen en tout ou en partie, en remboursant au maître du mur la moitié de sa valeur (Code civil, 1804, art. 661, p. 121). V. argumenter ex. 3:
1. La « mère » (...) dirige le nouvel arrivant vers l'embaucheur éventuel. Si la place est prise, le compagnon sera dirigé, le lendemain, vers des lieux d'embauche plus lointains, avec un secours de route (...) qui sera fidèlement remboursé par le débiteur à la prochaine paye de son futur patron.
FILLON, Serrurier, 1942, p. 35.
Absol. J'ai fait quelques emprunts (...) Je rembourserai (CHÂTEAUBRIANT, Lourdines, 1911, p. 217).
Se faire rembourser qqc. Je n'avais pas l'intention de me faire rembourser mes frais de voyage (JOUY, Hermite, t. 4, 1813, p. 4). Chez les Ekoi du Caméroun, une organisation secrète punissait les vols, se faisait rembourser les créances de ses membres et fustigeait les non-membres (LOWIE, Anthropol. cult., trad. par E. Métraux, 1936, p. 321). Empl. pronom. réciproque. Les deux fonds [assurances sociales et allocations familiales] peuvent se consentir des avances et se les rembourser (Réforme Sécur. soc., 1968, p. 7).
) [Avec (loc.) adv. ou compl. prép. précisant les modalités de l'action] Rembourser forfaitairement, intégralement; rembourser à gros intérêts, au prix fort, à vil prix; rembourser en argent, en devises, en métal; rembourser en un, en deux ans; rembourser par annuités; rembourser à vue. J'écrivis à Londres que je me rendais, une fois pour toutes, personnellement garant de toutes les traites qui arriveraient de Longwood, et qu'elles seraient remboursées à ordre à Francfort (LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t. 2, 1823, p. 583). Les frais occasionnés par l'exécution de mandats spéciaux pouvaient être remboursés uniquement sur pièces justificatives (FONTENEAU, Cons. munic., 1965, p. 125). V. bureau ex. 12, fruit1 II B ex. de Fiévée. P. métaph. Cet homme ne doit mourir que de ma main. Je prétends qu'il me rembourse en plaisir tout ce qu'il m'a pris en argent (ABOUT, Roi mont., 1857, p. 246).
b) [Le compl. d'obj. désigne le motif du débours] Sur mes premiers mois de solde, je vous rembourserai ma nourriture jusque-là et les habits que vous allez me prêter (DUMAS père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 263). À l'heure qu'il est, je ne peux pas négliger les petits profits, vous comprenez? Je fais le plus de route que je peux à bicyclette et la société me rembourse une voiture, ça ne fait tort à personne (BERNANOS, Mauv. rêve, 1948, p. 992). P. métaph. Il faudra tout rembourser, pensais-je à travers mes sanglots; tout ce qui m'a été donné sans que je l'aie demandé, il faudra le payer avec son poids de larmes (BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p. 513).
Au passif. Cure remboursée par la Sécurité sociale. Le transport est assuré ou remboursé par l'administration (Encyclop. éduc., 1960, p. 301).
c) Remboursez! Remboursez! [Cri des spectateurs mécontents qui scandent cette injonction pour demander le remboursement du prix de leur place]
2. P. ext.
a) Assurer le paiement de quelque chose. Pour rembourser la valeur de ces produits alimentaires [qu'elle apporte de l'étranger], la marine [anglaise] assure en outre le transport des produits de l'industrie vers les marchés (ALBITRECCIA, Gds moyens transp., 1931, p. 104).
b) Payer à titre de dédommagement. Il remboursa (...) au duc de Juliers une partie des dégâts qu'on avait faits dans son pays (BARANTE, Hist. ducs Bourg., t. 1, 1821-24, p. 395). Madame, ce petit a perdu quarante sous, faudrait que l'école les rembourse (FRAPIÉ, Maternelle, 1904, p. 236). P. métaph. En gros ou en détail, vous désirez, Madame Rezeau, que je vous rembourse les sacrifices consentis sur vos deux fortunes; celle des titres (...) et celle de votre autorité (...). Je n'ai pas l'intention de vous rembourser, ma mère (H. BAZIN, Vipère, 1948, p. 273).
Se faire rembourser qqc. Pardon, monsieur, pourriez-vous me dire où il faut s'adresser pour se faire rembourser les objets brûlés? (MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, Parapluie, 1884, p. 449).
B. — Qqn1 rembourse qqn2 (de qqc.1)
1. a) Faire rentrer quelqu'un dans ses débours. Rembourser un actionnaire, un créancier; rembourser une banque. Hyacinthe écrivit quelques lignes adressées à la comtesse Ferraud. — Envoyez cela chez elle, dit le soldat, et vous serez remboursé de vos frais et de vos avances (BALZAC, Chabert, 1832, p. 138). Il faut (...) que les établissements de soins privés soient agréés pour que les assurés sociaux puissent être remboursés (BELORGEY, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p. 58). V. débours ex.
P. plaisant. « J'ai une vieille dette envers toi », je lui ai dit: « Je suis contente que tu m'aies donné l'occasion de te rembourser. » Et je lui ai balancé ma main dans la figure (BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p. 555).
Part. passé en empl. adj. Satisfait ou remboursé. Satisfaite ou remboursée. 15 jours pour demander l'échange ou le remboursement (Catal. La Redoute, printemps-été 1989, p. 1152).
Se faire rembourser de qqc. L'État avait pour créanciers presque tous ses citoyens influents: et l'objet principal de ceux-ci était de se faire rembourser de leurs créances (PROUDHON, Syst. contrad. écon., t. 2, 1846, p. 31).
Se rembourser de qqc. L'Administration s'engage à exécuter elle-même tous les travaux, quitte à se rembourser de ses avances sur les futurs produits du reboisement (Forêt fr., 1955, p. 28).
Rembourser qqn/se faire rembourser/se rembourser sur
qqc. Je vous propose cet arrangement parce que vous m'avez parlé de la difficulté que vous auriez à me rembourser sur votre traitement (VERLAINE, Corresp., t. 3, 1888, p. 393):
2. Dès que le prix de vente des nantissements a été versé par l'adjudicataire, le mont-de-piété exerce son privilège de créancier gagiste en se remboursant sur le prix de l'adjudication des sommes qui lui sont dues, en capital intérêts et droits.
DUMONT, Organ. Monts-de-Piété, 1905, p. 46.
qqn. Nous avons un compte à faire. Voudrez-vous vous rembourser sur moi du trimestre (3 336 fr) que vous avez eu la bonté d'avancer à Charles (HUGO, Corresp., 1870, p. 243).
b) LOTERIE. Restituer sa mise à un joueur. Tous les deux risquaient onze francs à chaque tirage. Quelquefois on les remboursait (QUENEAU, Pierrot, 1942, p. 123).
2. P. ext. Dédommager, indemniser. Voici votre contrat. Je l'avais préparé à l'avance sans savoir si je serais remboursé de mes peines (BECQUE, Corbeaux, 1882, IV, 6, p. 237). La femme de ménage reviendra mardi au presbytère. Mme la Comtesse aura la bonté de la rembourser de sa journée une fois par semaine (BERNANOS, Journal curé camp., 1936, p. 1053).
C. — [Le suj. désigne le moyen du remboursement]
1. Qqc.2 rembourse qqc.1 Servir à rembourser (v. supra A 1). Les avances bancaires sont remboursées par les recettes provenant de l'émission de titres (Univers écon. et soc., 1960, p. 32-4).
2. Qqc.2 rembourse qqn2. Faire rentrer quelqu'un dans ses débours. Il lui donna un petit hôtel situé près de Tivoli (...) qui valait fort cher et ne lui coûtait rien, la vente des lots voisins l'ayant déjà plusieurs fois remboursé (A. FRANCE, Dieux ont soif, 1912, p. 311).
Au fig. Dédommager. [Ma mère] me battit durant un quart d'heure, sans un mot, jusqu'à épuisement. J'étais couvert de bleus en rentrant dans ma chambre, mais je ne pleurais pas. Ah! non. Une immense fierté me remboursait au centuple (H. BAZIN, Vipère, 1948, p. 72).
REM. Rembours, subst. masc., écon. ,,Régime douanier qui permet, pour des marchandises réexportées soit en l'état, soit après transformation ou incorporation dans un autre produit, d'accorder le remboursement total ou partiel des droits de douane ou taxes qu'elles ont supportés lors de leur importation`` (Termes nouv. Sc. Techn. 1983). Synon. drawback. Le rembours peut concerner deux sortes de redevances:Les droits de douane (...) [et] Des taxes intérieures (BERN.-COLLI 1981).
Prononc. et Orth.:[], (il) rembourse [-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1262 « remettre dans la bourse » (JEAN LE MARCHANT, Miracles N. D. Chartres, 134 ds T.-L.); 2. 1393 « rendre à quelqu'un de l'argent avancé » (texte ds ISAMBERT, Rec. gén. des anc. lois fr., VI, 730 ds Fonds BARBIER). Dér. de embourser; préf. re-. Fréq. abs. littér.:427. Fréq. rel. littér.: XIXe s.: a) 1 030, b) 499; XXe s.: a) 430, b) 407.

rembourser [ʀɑ̃buʀse] v. tr.
ÉTYM. 1444; « remettre dans sa bourse », XIIIe; de re-, et embourser « mettre dans une bourse », de bourse.
1 Payer (qqch., de l'argent) pour faire rentrer qqn dans ses débours, pour le dédommager, pour s'acquitter… || Rembourser une somme d'argent à un prêteur. Rendre (→ Entrée, cit. 23; libérer, cit. 5; nantissement, cit. 2). || Rembourser une avance (cit. 21), un emprunt (→ Affaire, cit. 16), une dette (à qqn). → Non, cit. 54. || Rembourser une rente, en acquitter le principal (→ Lequel, cit. 2).Spécialt (banque). || Cas où la banque est obligée de rembourser les billets qu'elle a émis (→ Cours, cit. 20).(Loterie). || Les billets se terminant par tel chiffre sont remboursés.
1 Charles se demanda plusieurs fois par quel moyen, l'année prochaine, pouvoir rembourser tant d'argent; et il cherchait, imaginait des expédients, comme de recourir à son père ou de vendre quelque chose.
Flaubert, Mme Bovary, II, XIV.
2 Je ne vous demande donc ni de me racheter mes options, ni de me payer des commissions, ni même de me rembourser mes frais.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, XXII, p. 190.
Remboursez ! (Remboursez le prix des places), cri de mécontentement à un mauvais spectacle.
2 (1559). Rendre à (qqn) par un remboursement. Couvrir, indemniser. || Rembourser qqn de ses dépenses, de ses frais, de ses avances… (→ Financer, cit. 3). || Rembourser tous ses créanciers, les désintéresser.Pron. || Se rembourser : rentrer dans ses débours, dans ses frais. || Se rembourser par ses mains : se payer.
3 À propos, paye donc aussi pour moi, veux-tu ? Je suis sorti sans argent, figure-toi. Je te rembourserai demain soir.
Courteline, Boubouroche, I, I.
4 En effet, depuis que M. Lescaa, las de prêter à ses concitoyens un argent dont ils ne le remboursaient jamais que de gratitude, à un taux assez bas, s'était résolu à « réaliser »; cela n'allait pas sans faire bien des blessures.
P.-J. Toulet, la Jeune Fille verte, V.
——————
remboursé, ée p. p. adj.
1 Places remboursées après l'annulation d'un spectacle. || Obligations à lots (cit. 6) remboursées par tirage au sort.
2 Spectateurs remboursés.Satisfait ou remboursé (formule employée dans le commerce).
CONTR. Avancer, débourser, emprunter, encaisser.
DÉR. Remboursable, remboursement. — V. Rembours.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • rembourser — Rembourser, voyez Embourser. Rembourser les deniers despendus en la guerre, Praestare quod factum est impensae in bellum, Refundere …   Thresor de la langue françoyse

  • rembourser — Rembourser. v. a. Rendre l argent qu un homme a desboursé, ou la valeur d une chose qu on a retirée de luy. Je luy ay remboursé ses frais. je l ay remboursé de ses frais. si on supprime ma charge, on me remboursera. Le Roy rentre dans son domaine …   Dictionnaire de l'Académie française

  • rembourser — (ran bour sé) v. a. 1°   Rendre de l argent déboursé. Rembourser un billet, une somme, un contrat. Rembourser les frais d un procès. •   On a toujours attaqué cet infâme abus [la vénalité des charges de magistrature] par des cris impuissants,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • REMBOURSER — v. a. Rendre l argent qui a été déboursé, payer à quelqu un le prix de ce qu il avait acheté et qu il cède ; dédommager des dépenses qu on a fait faire ou des pertes qu on a causées. Rembourser une somme. Rembourser un contrat. Rembourser une… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • REMBOURSER — v. tr. Rendre à quelqu’un le montant de ses débours; payer à quelqu’un le prix de ce qu’il avait acheté et qu’il n’a pas reçu ou dont il se refuse à prendre livraison; compenser des dépenses qu’on a fait faire ou des pertes qu’on a causées.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • rembourser — vt. RANBORSÂ, rêborsâ (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • remboursement — [ rɑ̃bursəmɑ̃ ] n. m. • 1432; de rembourser ♦ Action de rembourser. Remboursement d une dette. ⇒ acquittement. Remboursement d une rente (⇒ rachat) , d un emprunt (⇒aussi désendettement) . Remboursement des frais engagés. ⇒ défraiement. (1911)… …   Encyclopédie Universelle

  • Dette publique — La dette publique est, dans le domaine des finances publiques, l ensemble des engagements financiers pris sous formes d emprunts par l État, les collectivités publiques et les organismes qui en dépendent directement (certaines entreprises… …   Wikipédia en Français

  • Dette publique de la France — Dette publique de la France, en % du PIB, et en milliards d euros courants, en fin d année, 1978 2010. La dette publique de la France, rigoureusement dette brute de l’ensemble des administrations publiques françaises, est l ensemble des… …   Wikipédia en Français

  • dette — [ dɛt ] n. f. • 1160; lat. debita, plur. neutre devenu n. f. en lat. pop.; de debere « devoir » ♦ Ce qu une personne doit à une autre. ⇒ 1. devoir. 1 ♦ Obligation pour une personne (⇒ 1. débiteur) à l égard d une autre (⇒ créancier) de faire ou… …   Encyclopédie Universelle